top of page
  • Photo du rédacteurAnne-Lise GAUTHIER

Vers un sommeil équilibré : conseils et sensibilisation

Dernière mise à jour : 12 déc. 2023

Le sommeil, cette composante cruciale de notre bien-être, varie considérablement d'une personne à l'autre. Certains s'endorment dès que leur tête touche l'oreiller, tandis que d'autres luttent contre les aiguilles de l'horloge, cherchant désespérément le sommeil. On parle alors de troubles du rythme circadien.


Récemment, Dr Mazelin a eu l'opportunité de discuter de ce sujet fascinant avec Aline Perraudin sur RTL.



Chez Eléa Santé, nous nous engageons non seulement à traiter, mais aussi à informer et sensibiliser le plus grand nombre sur l'importance d'un sommeil sain. Cet article vise à partager des connaissances et des conseils pratiques pour ceux qui font face à des défis liés au sommeil.



Comprendre le sommeil décalé (= décalage de phase) :


Le sommeil décalé se manifeste de deux manières principales : certains s'endorment trop tôt (les "couche-tôt") et d'autres trop tard (les "couche-tard"). Cette variation peut avoir des répercussions significatives sur la santé et le bien-être général. Lors de notre discussion, Aline Perraudin a souligné l'importance de reconnaître et d'aborder ces problèmes. Chez Eléa Santé, nous faisons écho à cette nécessité.


"Les troubles du rythme circadien du sommeil sont une désynchronisation entre les rythmes de veille-sommeil internes et le cycle lumière-obscurité. Les patients ont généralement des insomnies, une somnolence diurne excessive ou les deux et tout ceci s'amende généralement quand l'horloge interne se réaligne par elle-même. Le diagnostic est clinique. Le traitement est celui de la cause. "


Richard J. Schwab , MD, University of Pennsylvania, Division of Sleep Medicine



Les causes du sommeil décalé :


Les facteurs contribuant au sommeil décalé sont multiples. Ils peuvent être physiologiques, comme les changements hormonaux chez les adolescents, les femmes ménopausées, ou liés à l'environnement, comme l'exposition excessive à la lumière bleue des écrans avant le coucher. Cette lumière peut perturber la production de mélatonine, l'hormone régulant le sommeil.


Stratégies pour les "couche-tard" :


On parle de retard de phase.

Pour ceux qui peinent à s'endormir tôt, quelques ajustements peuvent faire une grande différence. Établir une routine de sommeil régulière et éviter les écrans avant le coucher sont des étapes essentielles. Chez Eléa Santé, nous recommandons également des techniques de relaxation et une chambre propice au sommeil, calme et sombre.


Astuces pour les "couche-tôt" :


On parle d'avance de phase.

Inversement, pour ceux qui s'endorment trop tôt et se réveillent avant l'aube, l'exposition à la lumière naturelle en fin d'après-midi peut aider. La luminothérapie est une autre option efficace pour ajuster l'horloge biologique. De plus, l'activité physique en fin d'après-midi peut retarder l'endormissement.







Eléa Santé : engagement et sensibilisation :


Notre mission chez Eléa Santé va au-delà du traitement. Nous nous engageons à sensibiliser et informer le public sur ces questions. Un sommeil sain est un pilier de la santé globale, et notre objectif est de fournir des informations accessibles et pratiques pour aider chacun à atteindre cet équilibre.


 

Le chemin vers un sommeil équilibré peut être différent pour chacun, mais avec les bonnes informations et stratégies, il est accessible. Nous espérons que cet article vous aidera dans votre quête d'un sommeil réparateur. N'hésitez pas à partager vos expériences ou questions dans les commentaires. Ensemble, faisons du sommeil une priorité pour notre santé et notre bien-être.



Article rédigé par Anne-Lise Gauthier

21 vues0 commentaire

Comments


bottom of page